Une demande d'assainissement ? Contactez-nous !

Principes généraux de gestion des eaux

Dorénavant, la stratégie arrêtée par le STEASA est la suivante :
Limiter les nouveaux apports d’eaux pluviales dans le réseau d’assainissement unitaire.

Outre le fait de promouvoir les techniques alternatives de gestion des eaux pluviales, le STEASA a décidé de refuser tout nouvel apport dans les réseaux qu’il gère (zéro rejet).

  • Les opérations de déconnexions des eaux pluviales et de ruissellement du réseau unitaire sont privilégiées.
  • Les extensions de réseaux sont systématiquement effectuées en mode séparatif.
  • La mise en séparatif des réseaux existants est réservé aux secteurs à prédominance rurale (Ambutrix, Torcieu, Ambronay) et éventuellement les têtes de bassin versant (ex : Quartier Tiret à Ambérieu)
  • La restructuration des réseaux unitaires des centres urbains (Ambérieu, Saint Denis) en mode séparatif n’est pas retenue en raison du faible rapport cout/bénéfice constaté pour ce type d’intervention lourde et contraignante. Force est de constater la présence de réseaux « pseudo-séparatif » même lorsque un réseau pluvial a été mis en place.

Dans ces conditions, la création de bassins tampons sur réseau et/ou sur les sites d’épuration est privilégiée.

L’objectif est de réduire au maximum les rejets d’effluents non traités, y compris par temps de pluie et d’améliorer la qualité des traitements épuratoires, à un coût économiquement acceptable.

sit at dolor quis felis venenatis odio mi,